Orphelines du passé

Des fois, le passé ferroviaire d’un endroit peut être très visible, tel le passage d’une emprise linéaire qui parait déconnectée du voisinage ou le choix du nom d’un rue. D’autres fois, il peut être plus subtil.

La dernière ligne ferroviaire des Bois-Francs (excluant la subdivision Drummondville du CN qui frôle les limites de cette région à Daveluyville), la subdivision Danville a beau avoir été démantelée il y a maintenant une vingtaine d’années, il subsiste toujours un petit bout de voie ferrée. Tout comme les rails de tramways qui réapparaissent du pavage des rues de Montréal, un petit bout du « siding » de la Coop des Bois-Francs a refait surface à travers l’asphalte du stationnement de la coopérative au cours du fil des années. Ce petit bout de voie a résisté à la démolition étant donné qu’il ne faisait pas parti de la propriété du CN, mais plutôt celle du client de ce dernière, soit la coop.

Coop des Bois-Francs

Subdivision Sorel

Une autre exemple de voies orphelines se trouve à Sorel-Tracy. A l’origine, la subdivision Sorel parcourait le long du fleuve St-Laurent en parallèle aux actuelles subdivisions St-Hyacinthe et Drummondville. De la rive-sud de Montréal, la Sorel sub. se rendant dans la ville du même nom avant de continuer le long de la route 132 vers Nicolet et Aston-Jonction avec ce qui fait maintenant de la ligne de Bécancour.

La partie entre la rivière Richelieu à Sorel-Tracy et le secteur St-Grégoire à Bécancour est disparue du réseau du CN. Toutefois, il est encore possible de voir une partie du pont qui servait à cette voie. C’est de quoi qu’on peut remarquer assez souvent dans de telles situations, car ce sont souvent les seules ou les dernières infrastructures d’importance à resister au démantèlement.

Port de Sorel

Ce qui est particulièrement plus intéressant, c’est qu’en remontant du pont de la ligne abandonnée, il est possible de constater qu’il existe encore un embranchement abandonné, mais intact longeant les quais le long de la rivière sur le côté Est (côté centre-ville de Sorel) vers le port à Sorel-Tracy.

Port de Sorel

5 réflexions sur “ Orphelines du passé ”

  1. Oui. C’est curieux même que par exemple la Coop n’a pas fait les travaux nécessaire pour retirer les rails avant de faire l’asphalte pour leur stationnements.

    Mais tout cela a un prix pour le CN et la Coop de Victo de retirer tout les rails et les infrastructures incluant le démantèllement du pont du chemin de fer au-dessus de la rivière Richelieu sur la subdivision Sorel du CN.

    C’est comme si ils gardaient le pont pour le reconstruire pour en faire un pont pour les cyclistes par exemple. La sub du CN qui a été démolie à partir du secteur Sorel dans Sorel-Tracy à été démolie à partir de cette ville jusqu’à Bécancour secteur Saint-Grégoire où une partie de l’ancienne voie sert à entreposer des wagons à l’est de l’autoroute 55 où est situé la sub Bécancour.

    De plus, dans le secteur de St-Léonard D’Aston on voit une partie l’ancienne ligne qui reliait la sub Drummondville du CN dans cette municipalité à Nicolet sur Google Maps satellite.

    http://maps.google.ca/maps?q=Saint-L%C3%A9onard-d'Aston,+QC&hl=fr&ie=UTF8&ll=46.107755,-72.374454&spn=0.007617,0.021136&sll=53.796105,-68.44248&sspn=26.767492,86.572266&oq=St-L%C3%A9ona&hnear=Saint-L%C3%A9onard-d'Aston,+Nicolet-Yamaska,+Qu%C3%A9bec&t=h&z=16

  2. Effectivement, c’est un autre bon example, malgré que ce n’est pas la voie principale (Sorel Sub) qui allait à Nicolet. L’embranchement vers Nicolet était à Aston Jonction avec la ligne qui va actuellement à St-Grégoire (Bécancour). Je dois vérifier pour être 100%, mais ça devait être la ligne qui passait à Ste-Monique.

    Par ailleurs, QGRY a eu une surprise cette semaine. Supposément qu’ils ont été inspecté une branche désaffectée à St-Jérôme pour étudier une possible remise en service, malgré que les arbres avaient poussés dessus la voie, mais les rails ont été volés pour le métal dans les dernières semaines.

  3. Oui. Pour le vol des rails du Québec-Gatineau à St-Jérôme, j’étais au courant et les malfaiteurs ont été arrêté par les policiers de St-Jérôme et je crois qu’ils ont reçus leur centences.

    Autre chose, le Québec-Gatineau a reçu depuis juillet dernier deux EMD GP39-2C dont j’ai photographié les deux GP39-2C en question dont leur numéros portaient 2301 et 2302 et il parait qu’ils en ont reçus deux autres du même modèle plus récemment.

Laisser un commentaire