Archives pour la catégorie gares et patrimoine ferroviaire

Orphelines du passé

Des fois, le passé ferroviaire d’un endroit peut être très visible, tel le passage d’une emprise linéaire qui parait déconnectée du voisinage ou le choix du nom d’un rue. D’autres fois, il peut être plus subtil.

La dernière ligne ferroviaire des Bois-Francs (excluant la subdivision Drummondville du CN qui frôle les limites de cette région à Daveluyville), la subdivision Danville a beau avoir été démantelée il y a maintenant une vingtaine d’années, il subsiste toujours un petit bout de voie ferrée. Tout comme les rails de tramways qui réapparaissent du pavage des rues de Montréal, un petit bout du « siding » de la Coop des Bois-Francs a refait surface à travers l’asphalte du stationnement de la coopérative au cours du fil des années. Ce petit bout de voie a résisté à la démolition étant donné qu’il ne faisait pas parti de la propriété du CN, mais plutôt celle du client de ce dernière, soit la coop.

Coop des Bois-Francs

Subdivision Sorel

Une autre exemple de voies orphelines se trouve à Sorel-Tracy. A l’origine, la subdivision Sorel parcourait le long du fleuve St-Laurent en parallèle aux actuelles subdivisions St-Hyacinthe et Drummondville. De la rive-sud de Montréal, la Sorel sub. se rendant dans la ville du même nom avant de continuer le long de la route 132 vers Nicolet et Aston-Jonction avec ce qui fait maintenant de la ligne de Bécancour.

La partie entre la rivière Richelieu à Sorel-Tracy et le secteur St-Grégoire à Bécancour est disparue du réseau du CN. Toutefois, il est encore possible de voir une partie du pont qui servait à cette voie. C’est de quoi qu’on peut remarquer assez souvent dans de telles situations, car ce sont souvent les seules ou les dernières infrastructures d’importance à resister au démantèlement.

Port de Sorel

Ce qui est particulièrement plus intéressant, c’est qu’en remontant du pont de la ligne abandonnée, il est possible de constater qu’il existe encore un embranchement abandonné, mais intact longeant les quais le long de la rivière sur le côté Est (côté centre-ville de Sorel) vers le port à Sorel-Tracy.

Port de Sorel

Bombardier augmente sa présence montréalaise

La scène ferroviaire est en perpétuelle évolution. L’une des derniers faits à confirmer ceci est que les employés d’American Motive Power (AMPX) de Pointe-St-Charles sont en train d’intégrer les rangs de la famille Bombardier. Ainsi, l’enseigne Alstom qui y trône depuis quelques années, malgré que l’entreprise n’y opère plus depuis longtemps, devrait disparaître éventuellement.

Toujours en parlant de la métropole, l’AMT a effectué les premiers tests sur voie avec la première de ses 20 nouvelles ALP-45DP. Malgré que son look et ses nombreuses flûtes soient loin de faire l’unanimité, la 1350, a opérée le 18 juillet sur la ligne électrifiée de Deux-Montagnes avec la 1329.

Par ailleurs, le gouvernement du Québec a reçu une demande pour un certificat d’aptitude pour opèrer la fin actuelle de la subdivision St-Guillaume du MMA (au Nord du CN à Ste-Rosalie) comme étant le Chemin de fer du terminal de Ste-Rosalie.

Sur une note moins rejouissante, le chemin de fer Hull-Chelsea-Wakefield a encore subi une malchance avec son tronçon. Lors des pluies historiques de la fin de semaine de la St-Jean-Baptiste, la voie menant à Wakefield a été victime d’une glissement de terrain arrachant tout sous les rails. (Plus de détails à venir.)

Dans les derniers semaines, il a été rapporté que le plus grand actionnaire du Canadien National est maintenant rien moins que le multi-millardaire derrière Microsoft, Bill Gates. Au mois de février, il detenait environ 10% des actions de l’entreprise, soit une valeur estimée à 3.2 milliards $.

Du côté de Via Rail Canada, un débat animait fanatiques et modelistes quant à la couleur réelle des locomotives P42DC. Sur la photo suivante du train 65 reliant Montréal à Toronto, le 11 juin dernier, alimentés par les locomotives en ordre séquentiel 917 et 918, on ne peut que constater le grand écart de couleurs entre l’original décoloré et les retouches.

VIA 918

Concernant justement la destination de ce dernier, la gare Union de Toronto, celle-ci subit des rénovations depuis quelques mois. Outre la fermeture de certains commerces de longue date à l’intérieur, tel le restaurant Harvey’s, un article intéressant du Globe and Mail explique les travaux qui visent à l’agrandir par l’intérieur. Comme on peut le constater, si on est attentif en marchant le long de la rue Bay (face au terminus de GO Transit), des travaux visent à creuser en dessous pour augmenter la capacité de la gare.

Gare UnionGare Union
Gare UnionGare Union
Photos: courtoisie de NewLook Forever

Par ailleurs, c’est ce mardi qui VIA va commencer à utiliser la nouvelle gare de Smiths Falls, près d’Ottawa.

Toujours parlant de VIA, la société d’état a connu sa part de malchances dans les dernières semaines, lorsqu’un de ses trains a subi une collision mortelle à St-Tite le 12 juin dernier et un autre, le 71 qui circule entre Oshawa et Windsor, a déraillé à Glencoe (Ontario) suite à un accident avec un camion pickup.

Pour sa part, les entrepreneurs travaillant pour la TTC ont commencé à creuser le tunnel pour la nouvelle extension de 8.6 km du métro torontois entre l’actuelle station Downsview et le Vaughan Corporate Centre, près de la route 7, dans la région de York.

C’est le 18 juin dernier qu’a eu lieu le premier voyage officiel du nouveau train passager du Massif. Le nouveau convoi relie la gare du Palais à Québec et le complexe récréo-touristique de Charlevoix. Comme avec les trains antérieurs, tel le défunt Tortillard, il emprunte la seul voie du secteur, soit l’ancienne subdivision Murray Bay du CN appartenant au Chemin de fer Charlevoix.

Les SD90MAC-H de CP passent à l’histoire

L’avenir des quatre SD90MAC-H de CP (9300-9303) est maintenant connu. Selon CRO, leur vente à un acheteur d’Arabie Saoudite a tombée à l’eau. Elles ont quittées Winnipeg pour Montréal où elles sont rendues depuis Noël. Elles auraient été finalement vendues à RB Recycling de Lachine. Ce dernier est présentement le principal dernier arrêt des locomotives retirées par CP et a reçu plusieurs de ses SD40-2 dans les derniers mois.

Par ailleurs, les SD90MAC 9129, 9133 et 9138 prennent aussi un chemin similaire où elles sont mises à la ferraille par Mandak Metal Processors (une filliale de Gerdau Ameristeel) de Selkirk, près de Winnipeg.

Les RS18u du CN

Plusieurs rumeurs circulent au sujet du statut présent et futur des RS18u du CN, mais il a été confirmé de plusieurs sources que le chemin de fer a vendu la 1845 au Adirondack Scenic Railroad (ADCR). Sa consoeur, 1835, ne fait pas partie de la transaction. Pour leur part, les 1819, 1849 et 1859 font parties des rangs de la Société des Chemins de Fer de Gaspésie.

TTC: Transit City vs le prolongement du métro

À Toronto, le nouveau maire, Rob Ford, a fait connaître sa vision des choses en matière de transport en commun. Il a annulé une augmentation des tarifs de la TTC et a annoncé sa préférence envers le prolongement du réseau de métro existant par rapport à l’actuel projet de trains légers Transit City.

Également, malgré une année difficile, la TTC a dépassé ses prévisions d’achalandage par 15 millions de passagers. Elle a modifié son service pour ajouter de la fréquence sur plusieurs lignes d’autobus et de « streetcars », mais pourrait aussi en couper sur d’autres. La décision concernant les réductions de service a été reportée au 2 février prochain. Si elle se réalise, elle permetterait à la Commission d’économiser un million de dollars. Les lignes visées sont principalement celles qui transportent moins de 12 passagers par heure.

Par ailleurs, la malchance des accidents s’acharne toujours sur la TTC, car un « stretcar » a été impliqué il y a quelques jours dans un accident mortel sur la rue Queen West quand une personne a été fauchée et trainée sous le véhicule sous les yeux horifiés des badauds.

Grève des chefs de train

Le syndicat des chefs de train canadien a annoncé qu’il approuve un vote de grève le 25 janvier au CN et le 8 février au CP. L’attitude de la direction du CN et les mises à pied injustifiées au CP seraient les principaux points de discorde, selon les représentants syndicaux.

TGV Montréal – Québec

Rémi Guertin nous a signalé la publication d’articles et de reflexions sur le projet de TGV entre Montréal et Québec et d’autres sujets pertinents. Ces textes sont appuyés par plusieurs références qu’il détaille en fin de page. Les documents sont disponible sur son site rguertin.com.

Construction du centre multi-fonctionnel de Lac-Mégantic

La construction du centre multi-fonctionnel de Lac-Mégantic continue toujours. Des photos et vidéos suiveront ici sous peu.